Identification matériel roulant

Consultez ou demandez des définitions.
Avatar de l’utilisateur
Mulsanne
Messages : 942
Inscription : 30 sept. 2008 01:00
Prénom : Manu
Pays : Suisse
Région : VD
Echelle : HO / Digital CS2

Identification matériel roulant

Messagepar Mulsanne » 07 oct. 2010 00:06

Bonsoir à tous,

Lorsque l'on évoque dans des magazines de chemin de fer le matériel roulant, il y a souvent des abréviations avec des chiffres et lettres, mais à quoi cela correspond-il ? :scratch:

Pour certaines locos je crois savoir que c'est par rapport au nombre d'essieux par bogie (BB=2 essieux, CC=3 essieux, pour les vapeurs je crois qu'il y a une histoire d'essieu directeur, porteur, et moteurs 231 = 2 directeurs, 3 moteurs et 1 porteur. A moins que je me plante).

Mais pour les locos allemandes ?

Les voitures voyageurs ? (UIC, DEV etc...) :scratch: J'ai lu que pour les voitures la lettre A est la première classe et que si l'on a A9, c'est qu'il y a 9 compartiments ?

Vaste sujet.......... :study:
Invité

Re: Identification matériel roulant

Messagepar Invité » 19 nov. 2010 14:59

Bonjour Manu,
Les systèmes de comptage des roues et des essieux des engins moteurs les plus connus sont: le système français, le système européen (allemand) et le système anglo-américain White.
Locos à vapeur - c'est toujours l'ordre essieux porteurs avant-essieux moteurs-essieux porteurs arrière:
- le système français compte les essieux avec des chiffres
- le système européen (allemand) met des lettres aux essieux moteurs
- le système anglo-américain White est analogue au système français, mais compte les roues.
Les essieux porteurs sont parfois ponctués d'une apostrophe.

Ainsi une vapeur Pacific est une 231 en France, une 2'C1' en Allemagne et une 4-6-2 aux USA
La BigBoy, locomotive articulée, devient une 240-042 en France, une (2'D)D2' en Allemagne et une 4-8-8-4 aux USA.
L'absence d'essieu porteur est signalée par un zéro en France et aux USA et pas du tout dans le sytème allemand.
Ainsi une loco de manoeuvre comme la BR81 devient une 040 en France, une D en Allemagne et une 0-8-0 aux USA.
Une loco vapeur Decapod est une 150 en France, une 1'E en Allemagne et une 2-10-0 aux USA.
Les engins à vapeur ont reçu des surnoms selon l'endroit de leur première mise en service:

-Type 130, 1'C ou 2-6-0: Mogul
-Type 131, 1'C1' ou 2-6-2: Prairie
-Type 140, 1'D ou 2-8-0: Consolidation
-Type 141, 1'D1' ou 2-8-2: Mikado
-Type 142, 1'D2' ou 2-8-4: Berkshire
-Type 150, 1'E ou 2-10-0: Decapod
-Type 151, 1'E1' ou 2-10-2: Santa Fe
-Type 152, 1'E2' ou 2-10-4: Texas

-Type 220, 2'B ou 4-4-0 : American
-Type 221, 2'B1' ou 4-4-2: Atlantic
-Type 230, 2'C ou 4-6-0: Ten Wheeler
-Type 231, 2'C1' ou 4-6-2: Pacific
-Type 232, 2'C2' ou 4-6-4: Hudson
-Type 240, 2'D ou 4-8-0: Twelve Wheeler ou Mastodont
-Type 241, 2'D1' ou 4-8-2: Mountain
-Type 242, 2'D2' ou 4-8-4: Northern ou Niagara
-Type 251, 2'E1' ou 4-10-2: Southern Pacific
-Type 261, 2'F1' ou 4-12-2: Union Pacific

-Type 230-032, (2'C)C2' ou 4-6-6-4: Challenger
-Type 240-042, (2'D)D2' ou 4-8-8-4: Big Boy

La notation européenne pour les engins électriques est la même que pour les locos vapeur, les essieux moteurs étant représentés par une lettre. Un petit o à côté de la lettre signifie que les essieux moteurs ne sont pas reliés par des bielles. B signifie bogie à 2 essieux moteurs, C bogie à 3 essieux moteurs.
Ainsi la CC-7107 est en réalité une Co-Co. L'Ae 6/6 des CFF aussi
La BB-9200 est en réalité une Bo-Bo, comme la Re 4/4 des CFF.
L'Ae 4/7 des CFF est une 2'Do1'.
Par contre la Be 6/8 (Crocodile) est une (1'C)C1'

Pour classifier leurs engins moteurs, les Suisses et les Allemands utilisent un rapport entre le nombre d'essieux moteurs et le nombre total d'essieux précédé d'une lettre signifiant le type de service demandé.

En Allemagne:
S (Schnellzug) pour locomotive à vapeur d'express
P (Personenzug) pour locomotive à vapeur en service voyageurs omnibus
G (Güterzug) pour locomotive à vapeur de marchandises
Ainsi
- la Pacifc 231 BR 01 et la Pacific 231 bavaroise BR 18-4 sont des S 3/6
- la 230 P8 BR 38 et la 131 BR 23 sont des P 3/5
- la 150 BR 44 est une G 5/6.

En Suisse:
A - locomotive dont la vitesse maximum est supérieure à 75 km/h
B - locomotive dont la vitesse maximum se situe entre 65 km/h et 75 km/h
C - locomotive dont la vitesse maximum se situe entre 55 km/h et 65 km/h
D - locomotive dont la vitesse maximum se situe entre 45 km/h et 55 km/h
E - locomotive-tender ou locomotive de manoeuvres
R - locomotive légère ayant une vitesse supérieure à 100 Km/h

Un petit e signifie engin à traction électrique, un petit m, un engin avec un moteur à combustion (diesel).
Exceptions sortant de la logique:
- L'Ae 6/6 a une vitesse maximale de 125 km/h.
- L'automotrice BDe 4/4 signifie une automotrice avec un compartiment de 2è classe et un compartiment à bagages.
- La loco-tender Eb 3/5 est une machine apte à 75 km/h

Ensuite vient le rapport entre le nombre d'essieux moteurs et le nombre total d'essieux.
Les Crocodiles deviennent des Be 6/8

Parfois suit un chiffre romain indiquant la classe d'une même série.
Les Crocodiles Be 6/8 II (13301-13318)
Les Crocodiles Be 6/8 III (13251-13268)
Les Ae 3/6 10601-10714 sont des Ae 3/6 I ("nez de cochon")
Les Ae 3/6 10401-10460 sont des Ae 3/6 II (à bielles)
Les Ae 3/6 10261-10269 sont des Ae 3/6 III
Les Re 4/4 10001-10050 sont des Re 4/4/ I
Les Re 4/4 11101-11350 et 11371-11399 sont des Re 4/4 II
Les Re 4/4 11351-11370 sont des Re 4/4 III (Re 4/4 II à engrenages modifiés pour le Gothard)
Les Re 4/4 10101-10104 sont des Re 4/4 IV
Les Re 4/4 450 pour le RER zurichois sont des Re 4/4 V
enfin les Re 460 (loco 2000 surnommée par les cheminots "Boîte de Coca") sont des Re 4/4 VI
Vois ton sujet Lausanne CFF, je t'y ai collé la photo de la loco vapeur A 3/5.

Christophe
Avatar de l’utilisateur
@l1rc30
Messages : 3328
Inscription : 14 août 2008 01:00
Prénom : Alain
Pays : France
Région : Côte d'Or et Ardèche
Echelle : HO et Z
Contact :

Re: Identification matériel roulant

Messagepar @l1rc30 » 19 nov. 2010 21:07

WHOUAAAOOUUU çà c'est de l'explication, merci pour cela, il y avait des choses que je ne comprenais pas mais là il faut le faire exprès

encore Merci :affraid:
Cordialement
al1
2 x 6021, 2 MS1, 1MS2, 2 60052 , 1 CS2 60214 V2 et une autre CS2 60215 (échange (presque 1an) d'une CS1 HS)

Docuforum

Réseau Modulaire Ho
Réseau Fixe Ho voies M full digital
Réseau Pliable Ho
Avatar de l’utilisateur
Mulsanne
Messages : 942
Inscription : 30 sept. 2008 01:00
Prénom : Manu
Pays : Suisse
Région : VD
Echelle : HO / Digital CS2

Re: Identification matériel roulant

Messagepar Mulsanne » 19 nov. 2010 21:51

Oh la vache !!! C'est vraiment de la réponse nette et précise, merci Christophe ! Je crois qu'après avoir relu tout ça, je vais finir à Cery (pour mes amis Suisses ;) ).
Je n'ose pas penser à l'explication qui suivra concernant les codes des voitures voyageur... ;)
RAILO5
Messages : 3819
Inscription : 08 oct. 2008 01:00

Re: Identification matériel roulant

Messagepar RAILO5 » 19 nov. 2010 23:11

Bonsoir et merci, Christophe :D

Une superbe explication que je me suis empressé de copier et de ranger dans ma documentation. :idea: :idea: :idea:

J'irai dormir moins bête :cheers: :geek: :cheers: :geek: :cheers: !

A+,
Amitiés :sunny: ,
Christian
Invité

Re: Identification matériel roulant

Messagepar Invité » 19 nov. 2010 23:18

Il y a encore deux petites spécialités:
Les locos diesel françaises 68000 et les PA-1 américaines sont en réalité des A1A-A1A, car leurs bogies à trois essieux comportent un essieu porteur au milieu entre les 2 essieux moteurs.
Christophe
Avatar de l’utilisateur
markholin
Messages : 1798
Inscription : 06 juin 2008 01:00
Prénom : Christian
Pays : France
Région : Poitou-Charentes
Ville : La Rochelle
Echelle : HO

Re: Identification matériel roulant

Messagepar markholin » 19 nov. 2010 23:36

Bonsoir à tous

Un grand merci à Christophe pour cet exposé magistral !
:appl:
Plus personne ne pourra dire qu'il n'y comprend rien dans la désignation des engins moteurs...
Bien cordialement,
Christian :cat:

Ma collection Märklin : ICI
Réseau "Cosmopolis" : LA
LG
Messages : 1196
Inscription : 20 juin 2010 01:00

Re: Identification matériel roulant

Messagepar LG » 20 nov. 2010 00:32

Bonsoir,

Il y a une petite rectification à apporter : l'utilisation du o dans les numérotations des locomotives électriques.

On ne met pas de o quand il y a un moteur pour plusieurs essieux. Évidemment, si il y a des bielles, les essieux sont reliés mécaniquement, et il n'y a donc pas de o. Par contre, par exemple sur la BB 26000, il y a un moteur par bogie, donc un moteur pour deux essieux : on ne met pas de "o" et elle est du type B'B'. Par contre, la Re 460 a bien un moteur par essieu, elle est du type Bo'Bo'

Ceci dit, c'est de l'ordre du détail, ça n'enlève rien à la qualité du travail fait par Christophe. Il y a relativement peu de locomotives qui n'ont pas de bielles et un moteur pour plusieurs essieux.

:appl:

Louis
Invité

Re: Identification matériel roulant

Messagepar Invité » 20 nov. 2010 09:14

Bonjour aux intéressés
Le lien ci-dessous vous donnera un document complet du marcage des véhicules voyageurs SNCF depuis le système normalisé de 1924 à nos jours (marcage UIC).
C'est un document complet qu'il aurait été impossible d'intégrer dans un post de forum. On peut même faire soi-même son marcage UIC avec le chiffre d'autocontrôle modulo-10.
Bonne lecture.

http://ec64.pagesperso-orange.fr/Numero ... 20SNCF.htm

En général, pour simplifier, on distingue en Europe continentale (Suisse, Allemagne) les classes de véhicules suivantes:
- A pour voiture de 1è classe
- AB pour voiture mixte 1è-2è classe
- AD pour voiture mixte 1è classe-fourgon
- B pour voiture de 2è classe
- BC pour voiture mixte 2è-3è classe
- BD pour voiture mixte 2è classe-fourgon
- C pour voiture de 3è classe
- D ou Pw (en Allemagne) pour le fourgon à bagages
- WR pour voiture restaurant
- WL pour voiture-lits
- Z pour allège postale

Suit une lettre minuscule indiquant l'aménagement intérieur:
- c pour compartiment à couchettes rabattables
- i pour intercirculation par passerelle découverte (sans soufflets)
- t pour poste de conduite
- m pour une voiture à compartiments et couloir latéral
- ü pour l'intercirculation par souffflets
- z pour bureau postal ambulant

En Allemagne, on appliquait aussi un système analogue au système français de 1924. Par contre, le chiffre ne désignait pas le nombre de compartiments mais le nombre d'essieux.
Exemple:
Bc4üm signifiait voiture 2è classe - couchettes à 4 essieux à intercirculation et couloir latéral
Pw4ü signifiait fourgon à bagages à 4 essieux à intercirculation
Pw2i signifiait fourgon à bagages à 2 essieux à intercirculation sans soufflet

Lors du passage au marcage informatisé UIC en 1965, l'indication du nombre d'essieux disparaît.

Pour les wagons-lits les lettres A et B indiquent la présence de cabines à 1 lit (A) et à 2 lits (B).
Ainsi les voitures lits de ce type (CityNightLine) sont indiquées par le code WLABüm..

La Suisse faisait de même mais ignorait la mention "intercirculation". Celle-ci était seulement mentionnée par un "i" pour désigner l'intercirculation par passerelle découverte (absence de soufflets).
Une Bcm est une voiture-couchettes 2è classe à couloir latéral (désignation UIC, sans nombre d'essieux).
Le BLS possède d'anciennes voitures de commande Bt4i, voiture de 2è classe à 4 essieux avec poste de pilotage et intercirculation sans soufflet.
Une voiture CFF ABt4 est une voiture de 1è et 2è classe à 4 essieux avec poste de pilotage.
Une voiture Dz est un fourgon à bagages avec compartiment postal
Une voiture Z est une allège postale suivie d'un numéro à 3 chiffres indiquant son parccours (course).
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Mulsanne
Messages : 942
Inscription : 30 sept. 2008 01:00
Prénom : Manu
Pays : Suisse
Région : VD
Echelle : HO / Digital CS2

Re: Identification matériel roulant

Messagepar Mulsanne » 21 nov. 2010 08:00

Salut Christophe,

Merci encore pour tes explications, notamment le lien très détaillé. Bravo ! :king:

Revenir vers « Lexique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité