Signification de BR

Consultez ou demandez des définitions.
Avatar de l’utilisateur
Puck
Messages : 120
Inscription : 05 janv. 2018 21:32
Pays : Suisse
Région : Chablais
Echelle : HO, N
Contact :

Re: Signification de BR

Messagepar Puck » 18 sept. 2018 20:36

Si un volontaire a du temps à perdre pour le correction grammaire et orthographe, il peut s'annoncer chez moi. :mrgreen:

Quand à la traduction de l'allemand, elle a été fait par..... moi-même. J'ai qu'une base de la langue et si vraiment je suis pas sur d'un mot c'est mon service traduction à 2 pattes, mon homme :lol:
Salutation de Suisse
Avatar de l’utilisateur
Wolfram
Messages : 3663
Inscription : 27 avr. 2012 01:00
Prénom : Wolfram
Pays : France
Région : Poitou-Charentes
Ville : au bord d'la Gironde
Echelle : H0 - un jour
Contact :

Re: Signification de BR

Messagepar Wolfram » 19 sept. 2018 22:02

Bonjour,

le texte derrière le lien comporte quelques lacunes non seulement en ce qui concerne la forme mais aussi par rapport au contenu.
Par exemple mentionne-t-il le premier train circulant en 1839. Mais il fait commencer l'histoire du chemin de fer en Allemagne en 1836.
Sachant qu'en 1935 puis en 1985 les chemins de fer allemands ont célebré leur jubilé, du premier train à vapeur ayant circulé en novembre 1835, et que des chemins de fer exploités en traction hippique existaient des années avant, c'est un peu surprenant.

Puis le terme "landlerbahn" qui revient plusieurs fois, en fait c'est "Länderbahn", le Ländler (avec un L après le D) est une dance paysanne...
Et : la "KPEV" n'existe pas et n'a pas existé. Les directions de chemin de fer en Prusse sont rélativement indépendantes et n'ont pas d'administration royale qui les chapeaute (c'est le sens du sigle : Administration Ferroviaire du Roi de Prusse).
Le sigle a pourtant été utilisé pour désigner le matériel d'abord de la direction de Cologne rive gauche, puis d'autres directions, pour des raisons pas tout à fait éclaircies.

Il y a quelques incohérences aussi dans le passage cité concernant la transition des numérotations DR (ancien) vers les numérotations DB ou DR (nouveau). Notamment que la DR (RDA) n'a utilisé ni l'index 0 pour les vapeurs, ni les index de 3 à 9 pour les classes de véhicules décrites. Tout numéro en 1 était pour une machine diesel, tout numéro en 2 pour une machine électrique - les séries vapeur ont été renumerotées au besoin, les 22 (ex 39) devenant 35 par exemple.
Les ex-ET ont occupé les n°s de 260 à 299, ce qui a mené au transfer de la E94 en 254, 294 etant réservé aux automotrices électriques. De meme, les "taxis à pourceaux" sont devenus 171, le VT rapide 185.
En gros, on peut dire que DB et DR ont fait évoluer les numérotations sur la base des plans de 1922/1925, mais chacun de son coté et sans que l'un se soucie de l'autre.
Cordialement,
Wolfram

Vive la diversité !

Mon parc roulant...
En chemin vers Eisenloh

Contribution à Rocrail pour débutants

favorable au tutoiement

Les messages privés ne servent qu'aux échanges de caractère privé et personnel ; les questions techniques ont leur place uniquement dans le forum.
Avatar de l’utilisateur
filipi58
Messages : 2450
Inscription : 20 sept. 2008 01:00
Prénom : Philippe
Pays : Pays-Bas
Région : Drenthe Nord-Est
Ville : Oosterhesselen
Echelle : HO voie K digital

Re: Signification de BR

Messagepar filipi58 » 19 sept. 2018 22:18

Bonsoir,

Merci pour toutes ces informations.
Sans lire tout cela, j’aurais traduit BR: baureihe, pour Bau: construction et reihe: série/rangée. Série de cnstruction.
Donc la série de construction 18, 19 par exemple. Les fameuses locomotives allemande de vitesse des années 30.
Philippe
Avatar de l’utilisateur
philou75
Messages : 167
Inscription : 07 juin 2014 10:33
Prénom : Philippe
Pays : France
Région : Ile-de-France
Ville : Paris
Echelle : H0 voie M, ECoS2

Re: Signification de BR

Messagepar philou75 » 20 sept. 2018 11:35

Mon cher Puck,

On ne peut que louer ces intentions de transmettre des informations techniques aux membres du forum, mais encore convient-il quelles soient exactes et dénotent d'une connaissance approfondie du monde du chemin de fer.

Lorsque je pointe ce que j'ai évoqué des "erreurs de traduction", cela touche par exemple toutes les approximations relatives aux systèmes de freinage et donc une certaine ignorance des caractéristiques du matériel ferroviaire.

Lorsque l'on écrit en allemand "Druckluftbremse", c'est par opposition à "Vakuumbremse" (frein à vide). Donc "Druckluftbremse" devrait être systématiquement rendu en français "frein automatique continu" bien que les engins moteurs soient aussi équipé du frein direct (Regulierbremse pour les Suisses). L'indication "à air comprimé" est donc un peu courte.

"Air comprimé Knorr" veut simplement signifier que le tableau pneumatique et les distributeurs de freinage sont de conception Knorr, ce qui constitue presque un pléonasme pour des engins moteurs allemands. Comme ils pourraient être Oerlikon, Westinghouse, SAB, etc. La précision n'a donc à ce stade pas grand intérêt.

Enfin, tous les engins moteurs et automoteurs cités dans le document sont sans exception équipés du frein automatique continu (à air comprimé).

Toute autre indication doit être complétée ou précisée, car il ne s'agit pas du frein principal, mais d'un système auxiliaire.

Ainsi pour la 120, oui, elle est pourvue en plus d'un (puissant) freinage électrique (à récupération) utilisé en priorité pour les ralentissements, mais qui ne remplace pas le frein automatique continu.

Pour les série 400 ou la D2500, "électromagnétique" est un peu court. Ce sont en fait des patins qui viennent s'appliquer sur le rail entre les essieux des bogies, toujours en complément du frein automatique continu. Le freinage électromagnétique sans contact par courants de Foucault n'est pas homologué partout du fait des risques de perturbation des circuits de voie.

Pour le matériel diesel qui en Allemagne est essentiellement à transmission hydraulique, voire hydromécanique, il s'agit d'un freinage hydrodynamique régulé par vidange plus ou moins importante du coupleur hydraulique ou du convertisseur de couple qui "brassent" l'huile à contre-courant. Mais le frein de base reste le frein automatique continu. Il ne s'agit en aucun d'un frein à commande hydraulique comme sur les automobiles et les camions (et certains types de tramways).

Enfin, il faut aussi se méfier des "trouvailles linguistiques" helvétiques qui sont souvent en français de mauvaises traductions de l'allemand par paresse intellectuelle.
Ainsi "Notbremse" n'est pas un "frein de secours" comme indiqué sur le matériel, mais le "signal d'alarme" selon la terminologie internationale UIC, pour ne citer qu'un exemple. Ce n'est en effet pas un frein qui vient suppléer la défaillance du frein principal.
Avatar de l’utilisateur
Puck
Messages : 120
Inscription : 05 janv. 2018 21:32
Pays : Suisse
Région : Chablais
Echelle : HO, N
Contact :

Re: Signification de BR

Messagepar Puck » 20 sept. 2018 20:02

Il faut aussi noté que lorsque j'ai prépare le document sur les trains allemands ou bien tout autre texte venant de mon site. J'ai demandé à quelques connaissances de mes aider (j'étais pas encore sur ce forum) et là absolument personne n'est venu donne un coup de main même pas pour la correction ou bien les informations technique précise genre le systèmes de freinage.
J'ai du faire seul ! Ce qui est pas une surprise de voir des erreurs qui ont échapper au correcteurs du traitement de texte.
Alors si un membre accepte de corriger ou compléter des informations, il est bienvenu ;)

mode Hors sujet :
Les gens manquent de solidarité pour collaborer sur mon site. J'ai eu que des promesses et rien de concrète. Il faudrait presque dire "je te payes" pour avoir un coup de main.
fin du hors sujet.
Salutation de Suisse
Avatar de l’utilisateur
Wolfram
Messages : 3663
Inscription : 27 avr. 2012 01:00
Prénom : Wolfram
Pays : France
Région : Poitou-Charentes
Ville : au bord d'la Gironde
Echelle : H0 - un jour
Contact :

Re: Signification de BR

Messagepar Wolfram » 21 sept. 2018 10:07

Soit. Et autant je connais des gens qui disent "oui, je veux bien" et ne donnent pas suite (c'est vieux comme le monde, on le trouve déjà dans la Bible !), autant je n'aime pas ce comportement.

Après c'est un choix de se dire, ok, je fais de mon mieux, c'est certainement plein de fautes et d'erreurs mais au moins il y a quelque chose qu'on peut améliorer par la suite, ou de se dire, faire quelque chose de correct je n'y arrive pas tout(e) seul(e) donc tant que je n'ai pas d'aide compétente, je ne le publie pas.

Les deux ont leur pour et leur contre.
Juste comme idée : en wikipedia, certains articles sont étiquetés "ébauche". On pourrait faire pareil, quand on a des textes dont on sait qu'ils ne sont pas encore au niveau, mais qu'on veut déjà mettre à disposition d'autrui parce que c'est déjà mieux que rien, et qu'il n'existe rien de semblable sur le marché.

En ce qui concerne notre question, je me permets de renvoyer à wikipedia : https://de.wikipedia.org/wiki/Baureihen ... Reichsbahn
Il en existe une version en langue de Hemingway, mais pas en français.
Cordialement,
Wolfram

Vive la diversité !

Mon parc roulant...
En chemin vers Eisenloh

Contribution à Rocrail pour débutants

favorable au tutoiement

Les messages privés ne servent qu'aux échanges de caractère privé et personnel ; les questions techniques ont leur place uniquement dans le forum.
Avatar de l’utilisateur
Flibust007
Messages : 1897
Inscription : 19 févr. 2013 00:00
Prénom : Pierre Emile
Pays : Belgique
Région : Francophone
Ville : Liège
Echelle : HO

Re: Signification de BR

Messagepar Flibust007 » 21 sept. 2018 13:47

Finalement, toutes considérations épuisées ( bienvenues ), et plus simplement :
Bauen = construire
Reihe = série.
Acronyme en Allemagne = les deux premières lettres de chaque composant.
Merci à tous.
Impressionnant ce que ça a suscité comme débat(s) !
Avatar de l’utilisateur
filipi58
Messages : 2450
Inscription : 20 sept. 2008 01:00
Prénom : Philippe
Pays : Pays-Bas
Région : Drenthe Nord-Est
Ville : Oosterhesselen
Echelle : HO voie K digital

Re: Signification de BR

Messagepar filipi58 » 21 sept. 2018 16:48

Bonjour,
Ce fût un très grand débat pour seulement traduire ces 2 lettres. En tout cas, on aura bien appris.
En Néerlandais, le nom bau s’écrit bouw, et reihe, reeks ou serie.
Mais on n’écrit pas br: bouwreeks, mais bouwserie.
Philippe
Avatar de l’utilisateur
Wolfram
Messages : 3663
Inscription : 27 avr. 2012 01:00
Prénom : Wolfram
Pays : France
Région : Poitou-Charentes
Ville : au bord d'la Gironde
Echelle : H0 - un jour
Contact :

Re: Signification de BR

Messagepar Wolfram » 21 sept. 2018 18:36

Bonjour Philippe,

soit - mais aborder un sujet sous bien des angles permet de mieux le situer.
Et il faut dire aussi que le terme "Serie" (all.) est utilisé également - mais pas pour désigner de différents types ou modèles de locomotives. On l'utilise pour distinguer différents "lots de livraison", qui peuvent différer sur des détails tout en appartenant à la même Baureihe.
Il en est ainsi pour la BR 18.4-5, bien connue aussi sous son appellation d'origine (non, pas AOC) S3/6, dont existent une douzaine de "Serie", certaines avec des roues 1870mm d'autres avec des roues 2000mm, certaines avec cabine coupe-vent d'autres avec cabine plate... et aussi pour la E50 /150 dont la première série a un autre type de moteur que les séries suivantes. Sans parler des différentes séries de la E40 /140 /139, dont les près de 900 exemplaires se distinguent en 9 séries si ma mémoire est exacte.

On ne peut presque jamais traduire un mot exactement par un autre mot. Même si c'est le même mot à la base. Il y a toujours des nuances à respecter, des déplacements de sens que le mot a fait dans une langue mais pas dans l'autre. En Alsacien, le verbe "lerne" (apprendre, augmenter ses connaissances) a disparu au cours du dernier siècle est s'est vu remplacé par "lehre" (à l'origine : enseigner).
Quand on parle d'une jupe pour une fille, c'est "Rock" en allemand. Quand on parle de jupe pour une locomotive ou une voiture ou une tente, c'est en allemand "Schürze". Tablier. Ce qui est tout autre chose en langage technique français.

À cela s'ajoute que la "Baureihe" ne décrit pas proprement dit une série de numéros comme en France, en Belgique (quoi que : ne parle-t-on pas aussi de "type 54" ?) ou aux Pays-Bas. C'est plus un numéro de type ou de "classe" comme disent les anglophones.
Cordialement,
Wolfram

Vive la diversité !

Mon parc roulant...
En chemin vers Eisenloh

Contribution à Rocrail pour débutants

favorable au tutoiement

Les messages privés ne servent qu'aux échanges de caractère privé et personnel ; les questions techniques ont leur place uniquement dans le forum.
Avatar de l’utilisateur
filipi58
Messages : 2450
Inscription : 20 sept. 2008 01:00
Prénom : Philippe
Pays : Pays-Bas
Région : Drenthe Nord-Est
Ville : Oosterhesselen
Echelle : HO voie K digital

Re: Signification de BR

Messagepar filipi58 » 21 sept. 2018 20:12

Bonsoir Wolfram,

Merci encore pour toutes ces informationss. Ce sujet devient bien intéressant.
Ici en Hollande c’est la même chose. On parle de la série 1600, 1800, 22000.
Les locomotives électriques des séries 1600, 1700, 1800 sont des modèles basés sur les locomotives 7200 de la SNCF. 1500V contnu. Le courant ici est du 1.5kv continu, et sur certaines lignes une augmentation a 18.kv
Philippe

Revenir vers « Lexique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité